Uncey-le-Franc L'association

L'ancienne croix

Il existe à Uncey une croix un peu énigmatique de par son origine, mais aussi par les décors qui l'ornent.
Jusqu'aux années 80, elle était posée sur un piédestal à trois degrés; la municipalité ayant alors enlevé la croix et sa base pour la placer dans le nouveau cimetière du village, laissant le piédestal en place. Les pierres de ce dernier commençant à se disloquer et s'éparpiller, notre Association a fait réaliser une nouvelle croix: non pas une copie, mais seulement un monument qui rappelle l'ancien. Les photos ci-dessous montrent, à droite la "nouvelle" croix sur "l'ancien" piédestal, et à gauche, "l'ancienne" croix dans le "nouveau" cimetière du village.



Dans le passé, l'ancienne croix (sur son piédestal) était située au "coeur" du village, c'est à dire proche l'église (détruite au milieu du XIXe siècle), entourée du cimetière paroissial, et à deux pas de la maison seigneuriale des Hospitaliers. Sur la photo de gauche, on aperçoit d'ailleurs le toit de cette bâtisse (remaniée au XIXe siècle).

Déjà, pourquoi une croix sur un piédestal à trois degrés; était-ce une croix de "protection" sur laquelle les accusés venaient se réfugier? Avait-elle une relation avec la maison seigneuriale toute proche? Le maréchal VAILLANT qui au XIXe siècle était propriétaire du Château d'Uncey parlait d'elle comme de la "Croix des Templiers".

L'état de la pierre indique bien qu'elle est très ancienne, et deux cerclages de fer attestent d'une certaine fragilité. La partie supérieure, de section carrée, est un rajout daté de 1646, alors que le fût est octogonal.

Vue de face
Côté droit


Vue arrière
Côté gauche


Le plus intrigant, ce sont les sculptures de la base du fût. M. ALLEGRI, le sculpteur de la nouvelle croix nous a donné son interprétation pour les deux premières:

Vue de face : ce serait la représentation d'un cloître. Il n'y en a pas à Uncey.
Coté droit: "M P" seraient les initiales de Marguerite de Flandre (1350-1405) et de Philippe le Hardi (1342-1404). Si cela était confirmé (?), la datation en serait plus aisée.
Vue arrière: une étoile à six branches et une croix pattée (rappel de la présence templière?).
Coté gauche: une fleur, marguerite? a six branches et une petite étoile dans l'angle supérieur droit. On remarque d'ailleurs l'enfoncement du fût dans son socle; y a-t-il eu fracture?

Un grand merci aux visiteurs de ce site qui pourraient nous éclairer quelque peu sur notre "Croix des Templiers".
Accueil   Plan du site   Contact     -     Conception : Y. Gautheron